photographe bretagne

Les photographies du studio Guillon photographies séduisent le jury

Une nouvelle fois, Nathalie et Jean-François Guillon ont été distingués lors du prestigieux concours de la Médaille de la photographie professionnelle française. Ils ont été deux fois finalistes.

Le portrait

Nathalie et Jean-François Guillon, unis dans la vie, le sont aussi par le travail. Photographes professionnels installés à Ploërmel, le couple se dis- tingue régulièrement lors de divers concours.

Cela a été de nouveau le cas à celui de la Médaille de la photographie professionnelle française (MPPF). Lors des remises de récompense, le 9 novembre, au Salon de la Photo à Paris, le couple a été honoré par deux prix de finaliste dans les catégories portrait et mariage.

Reconnus par leurs pairs

« C’est une petite déception de finir au pied du podium. Mais cela reste une belle satisfaction d’être distingué. Il y avait quand même plus de 250 photographes professionnels dans nos catégories », partage Jean- François Guillon.

« Cela me va très bien ».

Une nouvelle génération de confrères arrive. De plus en plus de jeunes poussent à la porte et le jury reste ouvert à tous les styles. Alors cela fait plaisir de voir que notre travail est toujours reconnu par nos pairs et que nous sommes toujours dans la course », ajoute Nathalie Guillon.

Un concours que Jean-François Guillon connaît bien. Créé en 2012, il a fait partie du jury jusqu’en 2016. « L’année suivante, j’ai eu l’envie de passer de l’autre côté. Un pari qui s’est avéré payant puisque j’ai obtenu une médaille d’argent et trois de bronze. Une reconnaissance qui bénéficie aussi à notre clientèle », confie-t-il, humblement.

Un choix familial

Pour chaque catégorie, le couple a présenté trois photos. Un travail titanesque et de patience a été fait en amont. « Nous regardons des milliers de photos avant de rétrécir notre choix à une quinzaine pour chaque catégorie », explique Nathalie Guillon.

Pour arriver aux trois clichés retenus, le couple avoue avoir des avis, « qui divergent. Alors pour retenir notre sélection, nous sollicitons nos trois enfants. Chacun vote et nous arrivons ainsi au choix final et familial, complète Jean-François Guillon. Un choix payant d’autant plus que nous n’avions pas fait de concours depuis un an et demi, c’est toujours un challenge. »

Les deux photographes professionnels précisent que les photos sélectionnées ne sont pas faites spéciale- ment pour le concours. « Elles sortent de réalisations que nos clients ont eues. »

Nathalie Guillon a en charge la mise en scène, « pas toujours évidente avec les enfants, mais les résultats peuvent être magnifiques, comme avec notre cliché finaliste ».

photographe portrait bretagne jean-françois guillon

Et la postproduction avec les retouches, comme pour la photo de mariage où les convives du mariage sont mis dans la pénombre. « Il faut aller à l’essentiel et laisser la place à l’émotion », évoque la professionnelle.

photographe mariage guillon photographies

À lui, tout le travail de la lumière, « et la difficulté de shooter au bon moment. » Mais tout ceci semble être une évidence lorsque l’on s’arrête sur l’ensemble des prix qui trônent dans le magasin comme les cinq titres de meilleur portraitiste de France et d’autres concours nationaux.

Pour lui, celui qui le touche le plus est le prix européen du Master qualified european photographer en 2011, « je suis le deuxième français à l’avoir obtenu. » Mais sa femme n’est pas en reste puisqu’elle a décroché un award de bronze 2018 au plus grand concours européen de la photographie professionnelle : l’Été des portraits.

SOURCE OUEST FRANCE PLOERMEL

Pour prendre rendez-vous, voici le formulaire de contact en lien https://guillonphotographies.com/contact/

retrouvez l’article sur https://www.ouest-france.fr/bretagne/ploermel-56800/